Séminaire Epistémologie #3 : Yann Calderac

  • Recherche
Publié le 16 janvier 2024 Mis à jour le 16 janvier 2024
Date(s)

le 16 janvier 2024

10h-11h30
Lieu(x)

Campus Carlone

Salle H435

La 3e séance du séminaire sur l'épistémologie a lieu mardi 16 janvier 2024, de 10h à 11h30 en salle H435 (et via zoom pour celles et ceux qui ne pourraient pas venir).

Emmanuelle Peraldo reçoit Yann Calbérac, MCF en géographie à l’université de Reims et membre de l’IUF : « Quel régime esthético-scientifique pour questionner les spatialités scéniques ? »

Abstract :

De quoi la géographie culturelle est-elle le théâtre ? Le régime esthétique comme mise en regard du théâtre et de la géographie
 

Résumé

Cette présentation s’inscrit dans le cadre de la discussion du concept de régime esthétique (tel qu’il a été proposé par la géographe Anne Volvey) et de son élaboration dans l’horizon de la géographie culturelle afin de permettre à celle-ci de se saisir du théâtre, non seulement comme une production culturelle (et donc à ce titre redevable d’une approche géographique) mais aussi comme un processus de (dé)monstration qui permet de questionner, à un niveau réflexif et grâce au théâtre, la pertinence du dispositif heuristique de la géographie culturelle. La discussion s’appuie sur un spectacle d’Ivo van Hove, Les Damnés, créé en 2016.

La captation du spectacle (1,5 Go) est disponible en téléchargement jusqu’au 16 janvier 2024

Bibliographie indicative

Biet C., Triau C. (2006). Qu’est-ce que le théâtre ? Paris : Gallimard, 1 050 p.

Brecht B. (1970). Petit organon pour le théâtre. Paris : L’Arche, 119 p.

Calbérac Y. (2021). « ‘Tu crois que ça suffit d’être indigné pour investir l’espace des autres ?’ Pour une géographie des spatialités théâtrale : la trilogie Des territoires de Baptiste Amann ». Annales de géographie, n°739-740, p. 80-100.

Calbérac Y. (2022). « Habiter le théâtre. Pour une géographie des spatialités théâtrales ». Communication au colloque « Géopoint 2022 : Tous habitants », Amiens.

Calbérac Y. (sous presses). « Faire Monde commun, un récit théâtral pour l’anthropocène ». In Beaufils E., Perrin C. (dir.), L’écologie en scène. Saint-Denis : Presses universitaires de Vincennes.

Calbérac Y. (à paraître). « Spatialités scéniques, dramaturgie et scénographie : vers un récit spatial(isé) ? Espæce : quand Aurélien Bory adapte Espèces d’espaces de Georges Perec ».

Chevalier M. (1992). La littérature dans tous ses espaces. Paris : CNRS éditions, 140 p.

Claval P. (2003). Géographie culturelle. Une nouvelle approche des sociétés et des milieux. Paris : Armand Colin, 287 p.

Claval P., Staszak J.-F. (2008). « Où en est la géographie culturelle ? Introduction ». Annales de géographie, n°660-661, p. 3-7.

Daston L., Galisson P., Latour B. (2012). Objectivité. Dijon : Les presses du réel, 581 p.

Évenard I., Vittecocq S. (2016). Les Damnés. Pièce (dé)montée. Futuroscope : Canopé, 52 p.

Goffamn E. (1973). La mise en scène de la vie quotidienne. Vol 1 : la présentation de soi. Paris : Éditions de Minuit, 251 p.

Guinard P. (2019). Géographies culturelles. Objets, concepts, méthodes. Malakoff : Armand Colin, 207 p.

Guinard P., Tratnjek B. (2016). « Géographies, géographes et émotions ». Carnets de géographes, n°9. En ligne : http://cdg.revues.org/605

Jay M. (1993). « Les régimes scopiques de la modernité ». Réseaux, vol 11, n°61, p. 99-112.

Kaufmann M. (2017). « L’avenir d’une illusion ». Nouvelle revue d’esthétique, vol. 20, n°2, p. 189-196.

Latour G. (2013). Guernica. Histoire secrète d’un tableau. Paris : Le Seuil, 295 p.

Lévy J., Sartoretti I. (2018). « Arts, sciences. Le temps de l’hybridation ». EspacesTemps.net. En ligne : https://www.espacestemps.net/articles/arts-sciences-le-temps-de-lhybridation/

Losco M., Naugrette C. (2010). « Mimèsis (crise de la) ». In Sarrazac J.-P. (dir.), Lexique du drame moderne et contemporain. Oberhausbergen : Circé, 251 p.

Lussault M. (2000). « Actions ! Une petite théorie de l’action spatiale ». In Lévy J., Lussault M. (dir.), Logiques de l’espace, esprit des lieux. Géographies à Cerisy. Paris : Belin, 352 p.

Lussault M. (2009). De la lutte des classes à la lutte des places. Paris : Grasset, 220 p.

Lussault M. (2010). « Ce que la géographie fait au(x) monde(s) ». Tracés, n° hors-série 10, p. 241-251.

Lussault M. (2019). « Entrée en matière. La spatialité d’abord ». In Calbérac Y., Lazzarotti O., Lévy J., Lussault M. (dir.), Carte d’identité. L’espace au singulier. Paris : Hermann, 364 p.

Maurin F. (2016). Ivo van Hove. La fureur de créer. Besançon : Les solitaires intempestifs, 292 p.

Naugrette C. (2008). « De la catharsis au cathartique. Le devenir d’une notion esthétique ». Tangence, n°88, p. 77-89.

Orain O. (2009). De plain-pied dans le monde. Écriture et réalisme dans la géographie française au XXe siècle. Paris : L’Harmattan, 427 p.

Pavis P. (2014). Dictionnaire de la performance et du théâtre contemporain. Paris : Armand Colin, 293 p.

Rancière J. (2000). Le partage du sensible. Esthétique et politique. Paris : La fabrique, 74 p.

Rosemberg M. (2016). « La spatialité littéraire au prisme de la géographie ». L’espace géographique, vol. 45, n°4, p. 289-294.

Roussel S.-A. (2019). « Le théâtre, entre appareil et dispositif ». Appareil, n°21. En ligne : http://journals.openedition.org/appareil/3149

Rykner A. (2021). « Le théâtre nous regarde : regard, absorption, immersion ». Études théâtrales, vol. 69-70, n°2-3, p. 24-34.

Van Hove I., Maurin F. (2014). Ivo van Hove. Arles : Actes Sud, 94 p.

Visconti L., Badalucco N., Medioli E. (2016). Les Damnés. Paris : L’avant-scène, 110 p.

Volvey A. (2012). « Fieldwork : how to get in(to) touch. Towards a haptic regime of knowledge in geography ». In Paterson M., Dodge M. (dir.), Touching Space, Placing Touch. Oxon : Ashgate, 288 p.

Volvey A. (2014). « Entre l’art et la géographie, une question (d’)esthétique ». Belgeo, n°3. En ligne : http://journals.openedition.org/belgeo/13258

Volvey A. (2021). « De, sur, par, avec l’art… Mouvements de géographie vers l’art. Perspectives empiriques, théoriques, politiques et épistémologique ». In Clément V., Stock M., Volvey A. (dir), Mouvements de géographie. Une science sociale aux tournants. Rennes : Presses universitaires de Rennes, 368 p.

Volvey A., Perrin J., Pichaud L. (2013). « Faire avec l’espace ou faire jouer le ‘tournant spatial’ en art ». Les cahiers skéné, p. 7-27.

Volvey A., Stock M., Calberac Y. (2021). « Spatial turn, tournant spatial, tournant géographique ». In Clément V., Stock M., Volvey A. (dir), Mouvements de géographie. Une science sociale aux tournants. Rennes : Presses universitaires de Rennes, 368 p.

L’ensemble du programme est à retrouver en téléchargement.